Consulter Nos Solutions

Comment optimiser un commerce omnicanal ?

par Roxana Nuta, le 23 Novembre 2016 |  0 Commentaire

0 partages
VISUEL_BLOG_6_FINAL-3.jpg

Pour mieux appréhender le commerce omnicanal, il faut savoir le différencier du multicanal et du cross-canal.
Le multicanal utilise simultanément plusieurs canaux pour la commercialisation d'un produit ou d'un service (ex. boutique physique + e-commerce).
Le cross-canal est un pont entre différents canaux autonomiques et indépendants les uns des autres.
On parle d’omnicanal quand plusieurs canaux se renforcent mutuellement pour être au service du client.

Actuellement il est préférable de traîter les données en silos car souvent elles ne sont pas unifiées et les analyses relatives aux prospects ou aux clients sont souvent erronées.

Le commerce omnicanal relie en temps réel les boutiques physiques, le site internet, les applications mobiles et les réseaux sociaux. 

Ces éléments dégagent deux grandes procédés à appliquer dans votre stratégie de communication : ATAWAD (Anytime, Anywhere, Anydevice) et SoLoMo (Social, Local, Mobile). 

Ces systémes signifient  que le consommateur est connecté à tout moment, en tout lieu et qu’il peut passer d’un device à l’autre tout en ayant la possibilité de s’informer avant de passer à l’achat ou de donner son avis par la suite, le fameux ZMOT (Zero Moment of True). 

Le web to store aide l’internaute à identifier et à accéder à un point de vente physique à partir du site internet, de l’application mobile, ou de la géolocalisation.

On arrive à différencier quatre types de comportements en fonction des étapes de recherche et d’achats de consommateurs :

ROPO (Research Online, Purchase Offline) : les clients recherchent des informations liées aux produits en ligne, mais ils achètent en boutiques physiques finalement. 

Full Digital : les clients recherchent et achètent en ligne.

Full Store : le processus d’achat s’effectue uniquement en boutiques physiques.

Showrooming : pour les clients qui veulent toucher, essayer ou sentir les produits avant de les acheter.

En conclusion, une stratégie omnicanal  doit être une réponse aux attentes d’évolutions du consommateur. Personne ne rentre dans une boutique par hasard, si quelqu’un recherche un produit sur internet, dans la plupart des cas il a l’intention de l’acheter. C’est pour cette raison que toute démarche marketing doit être orientée vers le client.

 

Ecrire un commentaire