Consulter Nos Solutions

Comment bien préparer sa stratégie digitale ?

par Roxana Nuta, le 08 Juin 2016 |  0 Commentaire

0 partages
VISUEL_BLOG_4_FINAL-3.jpg

L'un des problèmes fréquemment rencontré par les entreprises qui se lancent dans le webmarketing, est qu’elles éxécutent des actions sans avoir défini une stratégie ou des objectifs précis au préalable.
Il existe quatre types d’objectifs webmarketing : le branding (notoriété) , le trafic, la conversion (l’objectif le plus recherché ) et la fidélisation.

Pour la méthodologie vous devez lister l’ensemble des objectifs, des leviers et des contraintes liées à votre activité, en répartissant votre budget pour chaque leviers choisi, et en réfléchissant aux leviers générateurs de ROI (Return On Invesstment).

Voici quelques leviers digitaux à prendre en compte.

 SEO

 Rechercher des mots clés pertinents

  • Avec des outils comme Google Keyword Planner qui indique le volume mensuel de la recherche sur la requête, Ubersuggest pour le champ semantique, Google Related, etc
  • Estimer ensuite l’intensité concurrentielle de l’expression en référencement naturel : saisir l’expression dans Google et regarder le nombre de pages indexé
    • 0 – 3 millions : intensité faible
    • 3 – 10 millions intensité moyenne
    • Plus de 10 millions, intensité concurrentielle forte
  • Travailler les mots clés par ordre de priorité pour se positionner sur ceux-ci : popularité et niveau de concurrence
  • Etape par étape, augmenter le nombre de mots clés et les déclinaisons (le long tail)
  • Brainstorming : qui, que, quoi, où, comment, quand

Définir la structure des pages avec  :
  • Balise Title
  • Mega Description
  • Balises heading H1 H2
  • Atributs Alt pour les imges
  • Balise canonical pour eviter le duplicate content dans les fiches produit
  • Fil de navigation
  • URL explicites
  • Maillage interne avec des ancres on page
  • Netlinking avec des backlinks qui pointent vers le site
  • Avec un maximum des mots clés dans les métadonnées, les vidéos vont être présentées sur des pages HTML classiques pour les faire référencer par les moteurs de recherche à la différence de Youtube ou Dailymotion

Produire un contenu pertinent
  • Les approches éditoriales :
    • Contenu froid : marque, fiches produits
    • Contenu chaud : actu & news sur le blog

Optimiser la popularité
  • Avec des liens pertinents : des partenariats avec des bloggeuses influentes, via les RS, etc

SEA

  • Définition des objectifs des campagnes (visites, achats, formulaires, etc.), et de l’audience ciblé
  • Mise en place des campagnes : création des campagnes, groupes d’annonces, annonces et listes de mots-clés en fonction des objectifs précédemment définis
  • Gestion et optimisation des campagnes : gestion des enchères et mise à jour des éléments composants les campagnes en fonction des performances de ces dernières
  • Analyse et reporting : Rapport régulier de suivi des campagnes et améliorations pour atteindre les objectifs de ROI

Ensuite,

  • Une landing page dédiée : la qualité de la page d’atterrissage et sa capacité à convertir l’internaute en prospect, puis en client
  • Tester des variantes des annonces pour savoir quel message sera le plus efficace auprès des cibles (la possibilité de rédiger plusieurs annonces pour chaque groupe d’annonces de chacune des campagnes. La plateforme effectuera une rotation des différentes versions et fournira les performances de chacune)
  • Des campagnes pilotées : avec la mise en place d’un système de mesure qui permettra d’étalonner la performance des campagnes et de les piloter en fonctions des résultats génères

RESEAUX ET MEDIAS SOCIAUX

  • Le ZMOT est un élément essentiel dans la stratégie digitale : 84% des internautes basent leur décision d’achat sur les informations consultées lors d’une recherche en ligne, sur les commentaires lus sur les réseaux sociaux ou après avoir consulté leurs amis.
  • Pour bien démarrer :
    • Définir les objectifs et leurs KPI en fonction de chaque réseau
    • Définir l’audience cible et son attrait pour les réseaux sociaux
    • Décider de ton du message
    • Etablir un planning éditorial

EMAILING

Soigner sa mailing-liste : ne jamais acheter de base de données, privilégier le opt-in (avoir le consentement préalable de l’internaute), segmenter sa liste et toujours avoir un lien de désinscription (obligatoire).
Le sujet (l’objet du mail) doit être attirant, court, ne jamais être rédigé en majuscules et ne jamais utiliser de points d’interrogation, d'exclamation ou les mots tels que GRATUIT, OFFERT, etc. (=spam).
Le contenu ne doit pas être trop long, le message être clair, et faire attention à respecter le ratio texte/image pour optimiser l’aspect visuel.

Ecrire un commentaire