Consulter Nos Solutions

Comment fonctionne une application ?

par Claude Gomis, le 11 Mai 2018 |  0 Commentaire

0 partages
VISUEL-BLOG-8.jpg

Une application est un logiciel développé spécifiquement pour une plate-forme (l’OS pour Operating System – Systéme d’exploitation) assurant la distribution des applications.

Contrairement à un site web développé en HTML et qui se consulte en ligne à travers un navigateur (Internet Explorer, Chrome, Safari, Firefox…), une application se télécharge, généralement via un magasin d’applications public, comme l’App Store d’Apple ou Google Play pour Android.

Les Grands OS existant actuellement sont :

iOS : développé par Apple à destination des produits Apple uniquement (iPod, iPhone, iPad, Mac); le SDK utilise les langages Swin et Objective-C

Android : développé par Google et basé sur le langage Java, Android est un OS “multi-terminaux” que chaque fabricant (Samsung, HTC, Huawei, LG, Xiaomi etc…) peut personnaliser pour ses Smartphones et Tablettes.

Windows Phone : développé par Microson, cet environnement bénéficie de nombreuses passerelles et similitudes avec les développements Windows classiques. Le langage utilisé est principalement C# mais il est également possible d’encapsuler directement du HTML.

L’application est un logiciel à part entière. Le champ des possibles (les fonctionnalités, le rendu ergonomique, les graphiques...) peuvent être très avancés.

Sur le plan ergonomique et graphique, l’application mobile permet des effets de navigation très avancés et propose un usage simple, fluide et parfois même ludique.

L’environnement technologique propre des applications permet l’utilisation de fonctionnalités spécifiques qui révolutionnent ce qu’on appelle l’Internet mobile. On citera notamment :

• La capacité d’une application à être embarquée dans le mobile, c’est-à-dire que les contenus sont en mémoire et accessibles de maniére instantanée. Bien entendu, une application peut également fonctionner en mode déconnectée et utiliser ainsi des connexions réseau et serveur permettant un affichage de contenus dynamiques et rafraichis en permanence.

• En effet l’application ne se contente pas d’être un contenu affiché dans un navigateur web mobile mais permet bien d’effectuer des calculs, des paramétrages avancés et surtout de dialoguer avec d’autres fonctions matérielles de l’appareil mobile.

• Ainsi une application est capable d’interagir par exemple avec : Le GPS / La boussole / L’appareil photo / Les contacts et l’agenda / Les fonctions SMS/MMS / Etc.

• Les fonctions d’alertes, en tâche de fond ou en "live" sont également particulièrement symboliques des capacités avancées des applications. L’utilisateur est ainsi alerté de diverses formes d’une actualité, d’un scoop ou toute autre information paramétrée.

• La réalité augmentée, aussi appelée "RA", qui consiste à afficher en surimpression de la fonction appareil photo des informations contextuelles associées ou non à la position géographique.

L’un des aspects les plus riches de sens pour les annonceurs, les marques et les éditeurs est sans aucun doute possible le rapport privilégié avec le propriétaire du mobile.

Rarement auparavant a-t-il été possible pour une marque d’être aussi proche du consommateur ! Cette relation privilégiée, si elle est bien menée, permet de s’inscrire durablement et devient un vecteur de fidélisation redoutable.

Les applications mobiles, distribuées via les stores, apportent également aux marques de nouvelles capacités de disposer de circuits de distribution et de monétisation de leurs biens et services avec une transformation optimisée de l’acte d’achat de par l’extrême intégration et simplification du processus pour le consommateur.

Ecrire un commentaire